LA RONDE

Itinérance de fêtes pour réhabiter
Enracinée collective
été automne 2021 
le dossier ︎



Après deux années de création du spectacle Époques, l'équipe de l'Enracinée se propose d'aller  en organisant sa diffusion dans l'espace public. Appliqués à l'idée de sortir le théâtre des salles, à nous mêler, aménageant les autours de la représentation pour inviter à prendre part. L'Histoire, les traditions et nos mutations pour endroits de recherche, c'est autour de ces questions que nous inviterons.

Une visite des lieux, un banquet, des performances dansées et une discussion publique accompagneront Époques.
Nous inviterons d'autres propositions à habiter ces soirées, ouvrant des espaces à la rencontre et à la discussion.

Rassembler des points d'interrogation aux lieux de l'Histoire pour que se déplace notre lecture du passé. Dans l'enceinte des lieux et en extérieur, installer un espace de rencontre. En public et en lien, regarder le paysage. L'architecture, les verdures et les sociabilités seront de nouvelles intrigues, des morceaux d’un Nous à décortiquer. Pour lire ensemble les faits, se réapproprier nos communs pour rénover nos intimités. Une ronde serait l'occasion de convoquer nos paroles, notre puissance de représentation et d'émotion pour refaire politique avec ce que nous sommes devenu-es. Le temps d'un rassemblement, d'un jour de fête.

Festoyer dans les lieux de notre histoire.
Résister aux idées arrêtées, aux conservatismes et aux dominations.
Faire place au sensible et à l'imaginaire.
Diluer nos peurs du changement en regardant les cycles passés.
Retourner la surface de l'histoire pour aller puiser ressource dans des couches souterraines et nous en faire de nouvelles cultures, des
biens communs.
Donner la parole aux lieux et aux habitants d'autour, ceux qui côtoient et vivent aujourd'hui les paysages et les monuments comme leurs
chez eux.
Inviter penseuse-eurs, danseuse-eurs et musicien-nes dans des lieux séculaires pour rendre visible, s'approprier..
Soigner les espaces, y poser des lumières.

Nous sommes de passage et interrogeons ce qui fait lien. Avec un souffle d'ailleurs, nous venons hybrider intérieur et extérieur, avant et
après, victoires et défaites.
Nous irons dans des lieux choisi, partenaires, explorant jusqu'à où et comment se sont nourris les récits transmis aujourd'hui, les
répertoires, les recettes, les manières du langage et ce qui s'y vit, maintenant.
Nous travaillerons chaque rencontre des Rondes en lien étroit avec les partenaires locaux, leurs propres réseaux et les habitants d'autour.
Nous mêlerons les acteurs, invités spécialistes et ressources locales. Prenant le temps d'une conception collective de chaque événement.
Nous ferons des Rondes pour réhabiter aujourd'hui.



Au programme


- Époques -
Une performance chantée de Pauline Weidmann
Au milieu du public, Pauline Weidmann partage Epoques à la manière d'une histoire, transmise à même le sol et entre les gens.
utilisant l'espace et ses points de vues, elle travaille à adapter son écriture à chaque lieu.
Epoques est le spectacle d'une femme qui façonne sa tradition à la mesure du nécessaire. en piochant dans les répertoires des territoires de ses aïeux et de ceux qui l'habitent, de part et d'autres de l'Europe, en creusant sous les couches de l'histoire politique et sociale, en rénovant les principes de la transmission orale. Elle fait la somme en un récital de chants avec lequel elle tente de faire corps. Un rite bidouillé pour habiter
l'époque.
Entre lyrisme et absurde, les questions se posent et laissent à l'audience le loisir d'y croire ou d'inventer à son tour.
Époques - chants traditionnels - improvisation vocale - récits

- Ecriture et mise en lecture d'ateliers Paroles d'ici - 
À la rencontre des habitants du lieux, nous proposerons un temps de rencontre sur place, accompagnant l'éxpression puis l'écriture. Nous
questionnerons et mêlerons au commun les histoires des gens, selon nos axes de recherche, activant le territoire de son histoire intime :

Quels paysages sommes nous et de quels espaces nous occupons nous ?
De quoi sommes nous héritiers, chacun-e dans nos intimités, quels sont nos histoires pour en être arrivé-es là. Ma grand-mère, mon arrière-grandpère, mon nom, ma mère, mes guerres, mes déplacements, mon travail, mes oublis ?

Ce temps sera ensuite partagé lors du temps public du
lendemain sous forme de lecture mouvante, dans un espace choisi et accompagné des comédiens de l'Enracinée.

Une visite  - 
Une personne spécialiste des lieux en collaboration avec une poète anthropologue et une danseuse organiseront la visite du lieu selon les récits entendus et leurs extensions au commun. La visite serait faite d'étapes visuelles, de tableaux en perspective, racontés et dansés.

- Une discussion publique sur nos manières de réhabiter. -
Sur des modèles hérités de l'éducation populaire et pour une réflexion collective, nous occuperons l'espace de nos pensées, par petits groupes puis en plénières. Nous regarderons comment nous habitons nos biens communs, nos espaces de vies et nos espaces sensibles.

- Un repas - 
De recettes hybridées entre ici et ailleurs. Sauvage et cultivé.
Sur une grande tablée, nous partagerons le repas, vivants que l'on est, nous dégusterons des goûts réinventés de la gastronomie d'aujourd'hui. Avec des nourritures de saison, nous travaillerons à ouvrir et redécouvrir nos manières de manger.

- Bal à danser -
Nouveau folklore.
Des musiciens puisant dans les répertoires d'oralités anciennes et réinventant leurs formes et leurs forces de ralliement nous accompagneront à danser, selon nos manières, nos souvenirs et nos impulsions sensibles.



Equipe envisagée

Daphné Achermann -
Chorégraphe musicienne naturopathe

Robin Mercier - 
Comédien antropologue

Laetitia Brun -
Chanteuse boulangère

Pauline Weidmann - 
Mise en scène 



Production l'Enracinée
5 Bd du val de Chézine // 44800 Saint Herblain
Siret : 818 237 950 00014
0033671121615 /// enracinee@gmail.com
n°licence entrepreneur du spectacle : 2-1094248 / 3-1094249
www.l-enracinee.fr
www.facebook.com/enracinee

aide à la production - Aurore Stalin - Slow danse

accueil en résidence 
Théâtre Becherel