TARZ

IMG_8707

TARZ

Pauline Weidmann, Louise Hochet Auteures –  Danielle Pailler
 – enseignante chercheur

Comment, de nos motifs singuliers, raconter le commun d’aujourd’hui ?
Collectage sensible des motifs de broderie et d’oralités en France et au Maroc.

Louise Hochet est plasticienne textile et brode. Pauline Weidmann est auteure et chante. 
Elles partiront en France et au Maroc pour 6 temps de rencontre et de collecte,

– dans des lieux de création : dans l’atelier de l’une d’entre elles à Nantes et à l’Atelier de l’observatoire, lieu d’art et de recherche à Casablanca (Maroc),
- dans des lieux de transmission : à l’Université de Nantes, à la Maison de quartier des Dervallières (Nantes), à l’école de broderie de Salé (Maroc),
- dans des lieux d’héritage : à Besné (Loire-Atlantique) et chez les femmes tisserandes d’Aouli (Maroc).


TARZ est une collecte de matières sur le support d’une nappe – broderies, matières sonores et textes seront fabriqués lors de temps à table – ces ateliers de création donneront lieu à l’édition d’un ouvrage répertoire des motifs du commun rencontré – comme le portrait d’un temps.

À partir de la nappe, cartographie de l’expérience par laquelle elles tirent les fils de chaque récits, elles recréeront l’expérience lors d’un spectacle attablé – le public à la fois spectateur et potentiellement acteur de ce portrait d’actualité sera au même endroit que les interprètes, témoins.

Nous souhaitons revenir sur les lieux des tablées – créer des autours à la diffusion et continuer l’aventure – manger à table– lire et écrire – renouveler le commun.

« TARZ, c’est la broderie.
Il faut pas changer de lettre
parce que tu mets un N et tu dis que tu te fous de moi…(TANZ) »
Sino, dans la voiture de Paris à Nantes.

Petit à petit, une cartographie se dessine, carte subjective partagée entre France et Maroc, dessinant géographie et généalogie sensibles.

LES PIQUERIES –
EXPOSITION

Nous exposons la nappe sur une grande table, de 8 mètres sur 3.

Nous programmons les échanges / arpentages d’ouvrages ressources / repas / transmissions et discussions.

Partager les textes produits, récoltés, du journal au portrait, des images à la musique des lieux. Convier à table pour continuer de discuter, de la même manière que chez des brodeuses, qu’au musée ou chez nous.


CREATION
Nous restituons, sous une forme rituelle la matière récoltée en France et au Maroc.

Autour de la table, à un groupe-public, nous racontons l’expérience. L’objet pose le cadre et nous avons le temps autour.

Discuter en mon nom, à Leïla comme à 50, à ma place.

À partir de la nappe, cartographie de l’expérience, par laquelle nous tirons les fils de chaque récits, nous recréons l’expérience – celle de la rencontre avec l’autre, avec son bagage d’héritages et d’apprentissages, contraint, choisi, passionné ou oisif. Un rituel reposant sur l’iconographie récolté re présentera les volumes d’une communauté. Celle rencontrée autour de la table – actuelle et réinventée.

Qu’est ce qu’il sait faire ? Que l’on puisse lire, entendre, reconnaître.
Qu’avons nous choisi d’abandonner ?
Qu’avons nous choyé de nos héritages ?

Comment cette matière fait le pont entre avant et nous ensemble ?


L’ÉDITION
Nous regroupons dans un ouvrage édité la matière écrite, les récits de voyages de chaque motifs, les textes fragments légendes de l’iconographie représentée sur la nappe – R
épertoire d’oralités et motifs graphiques seront légendés en poèmes – Les récits des parcours individuels seront les motifs d’une génération en transformation – Cet objet contiendra la matière exhaustive de TARZ – les traces de nos trois approches – plastique (images) / oralité (chants) / écrits

RACONTER encore et rapporter un bout de l’histoire chez soi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s